milostomic.ch | Comment nous soignons les dents (de lait)
16794
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-16794,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled, vertical_menu_hidden, vertical_menu_width_260,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-7.5,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive

Comment nous soignons les dents (de lait)

Comment nous soignons les dents
(de lait)

Scellement des sillons

Les caries s’incrustent volontiers dans les fissures des dents ; ce sont les sillons et les puits profonds qui se trouvent sur la surface masticatoire. On parle alors aussi de caries des fissures.

 

Pour prévenir ce genre de problèmes, il est possible d’enduire les fissures des dents avec une résine liquide, durcie avec une lumière spéciale.

Si des caries se sont déjà formées sur la surface masticatoire, on arrive au scellement étendu des fissures: la carie est enlevée délicatement à la foreuse, le trou est comblé et la surface masticatoire est scellée dans le même temps.

 

Aujourd’hui, le scellement des dents n’est plus recommandé « à grande échelle » pour toutes les dents. Si un enfant présente une prédisposition aux caries, ou si les fissures de ses dents sont particulièrement profondes et difficiles à brosser, le scellement des dents est une mesure de prévention qui est recommandée contre les caries. Le scellement peut être réalisé aussi bien sur les dents de lait que sur les dents définitives. Cependant, le revêtement protège la dent uniquement au niveau de la surface masticatoire, car l’espace interdentaire, particulièrement sensible aux caries, ne peut pas être protégé par un vernis.

Obturations

Il existe principalement trois types de caries qui peuvent se développer sur les dents de lait et les dents définitives :

  • les caries de la surface masticatoire (caries des fissures) présentes dans les sillons et les puits profonds (fissures) de la surface masticatoire,
  • les caries interdentaires (caries proximales) situées entre les dents, un endroit difficile à brosser (espace proximal),

 

les caries des surfaces lisses sur la paroi lisse avant et arrière de la dent ; elles surviennent chez les enfants surtout suite à une mauvaise alimentation par ex. des boissons sucrées données dans des biberons.

 

Les dents de lait sont comblées aujourd’hui, tout comme les dents définitives, uniquement avec des matériaux de couleur naturelle (blanche) et durables, si ceux-ci sont employés correctement. Cela est indispensable si on considère le fait que les dernières dents de lait ne tombent qu’à 13 ans.

 

Les matériaux d’obturation suivants sont employés :

Obturations en ciment verre ionomère

les ciments verre ionomère se caractérisent par leur facilité de manipulation. Pour ce qui concerne sa durabilité, ils sont loin d’avoir les mêmes propriétés que le composite. C’est la raison pour laquelle son application est limitée aux obturations provisoires et aux dents de lait qui ne restent plus trop longtemps dans la bouche de l’enfant.

Obturations en composite

cette résine de haute qualité, utilisée aussi pour les dents définitives, rend de bons services aussi sur les dents de lait. Le composite est très résistant, de longue durée et convient aussi pour les lésions plus importantes.

Pulpotomies et pulpectomies
(dents lactéales)

Étant donné que les caries s’infiltrent très vite dans la dent de lait relativement fragile, le nerf est bientôt atteint, ce qui est signalé la plupart du temps par des douleurs ou infections (abcès ou fistule).
Souvent, une fistule indolore se forme sur le bord de la gencive, et ressemble à une petite ampoule pouvant secréter du pus.

 

Un traitement de pulpotomie (dévitalisation coronaire) est réalisé sur une dent de lait lorsque :

  • une carie a atteint le nerf (pulpe),
  • lorsque la dent est dévitalisée après un accident.

 

Lorsque les caries ont certes déjà atteint le nerf mais que celui-ci est encore sain (pas d’inflammation, pas de douleurs), dans la plupart des cas, sur les dents de lait, il suffit d’enlever la partie supérieure du nerf de la dent (pulpe coronale). La partie restante du nerf dans les racines est recouverte d’un médicament et reste vitale, elle n’est donc pas dévitalisée. Ce procédé s’appelle la pulpotomie.

Mainteneur d’espace

Malgré toutes les possibilités qui existent, il n’est pas toujours possible de sauver toutes les dents de lait abîmées par la carie. Lorsqu’une dent de lait est perdue prématurément, cela entraîne souvent des décalages dans la denture et un manque de place au moment de l’éruption des nouvelles dents. Cela peut provoquer, sur la denture définitive, une malposition dentaire très longue à corriger avec un appareillage dentaire.

 

Pour éviter cette situation il est utile, dans de nombreux cas, de remplacer la dent de lait extraite (arrachée) par un mainteneur d’espace. Ce mainteneur d’espace remplit la fonction de la dent perdue et garde la place libre pour la dent définitive. Cela permet d’empêcher l’interstice de devenir trop étroit ; la nouvelle dent peut sortir sans encombre.

 

Les mainteneurs d’espace peuvent être fixes (accrochés sur la dent voisine) ou amovibles selon le type d’appareillage dentaire utilisé. Notre dentiste pédiatrique se tient volontiers à votre disposition pour vous conseiller sur le type de mainteneur d’espace qui convient le mieux à votre enfant.

Orthodontie

Alors que la plupart des traitements orthodontiques avec des appareillages dentaires peuvent être réalisés assez tardivement sur une denture mixte, c’est-à-dire à partir de 12 ans, certaines malocclusions graves doivent être dépistées et soignées en bas âge.

 

Ces malocclusions peuvent être héréditaires, mais il n’est pas rare de constater que certaines mauvaises habitudes sont également mises en cause. Certes, il est très mignon de voir le petit sucer son pouce, mais cela peut provoquer de graves problèmes de croissance des dents et des mâchoires comme par ex. la béance, une déviation latérale de la denture, des dents saillantes, une mâchoire étroite. D’autres habitudes sont tout aussi nocives que la succion du pouce comme par exemple mettre en permanence les autres doigts ou des corps étrangers dans la bouche ou appuyer sur les dents avec la langue.

 

Pour éviter des dommages à long terme, l’enfant ne doit plus sucer son pouce après son troisième anniversaire.

 

Le pédodontiste est en mesure de dépister de genre de malformations et de mettre en place un traitement précoce adéquat.

PROPHYLAXIE PÉDIATRIQUE

Nous souhaitons à nos jeunes patients des dents et des gencives saines pendant toute leur vie. Pour atteindre cet objectif, une hygiène buccale est indispensable dès le début.

La doctoresse Esain Bindon a élaboré, en étroite collaboration avec nos assistantes dentaires en prophylaxie, des programmes spéciaux pour enfants. En fonction de leur âge et de leurs besoins, nos jeunes patients apprennent quelle est la meilleure méthode pour brosser leurs dents. Pour les enfants sujets aux caries, une analyse de la salive peut permettre de déterminer le risque de caries dentaires. En outre, l’émail dentaire peut être endurci avec un vernis fluoré.