milostomic.ch | Auriculothérapie
16869
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-16869,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled, vertical_menu_hidden, vertical_menu_width_260,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-7.5,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive

Auriculothérapie

Médecine auriculaire / acupuncture auriculaire / acupuncture d’oreille / l’auriculothérapie

La médecine auriculaire (« acupuncture auriculaire », « acupuncture d’oreille », « l’auriculothérapie ») a été découverte en 1951 par le Dr. Paul Nogier, médecin et acupuncteur Lyonnais. Bien que la médecine auriculaire soit parfois « acupuncture auriculaire/d’oreille » en Europe, elle n’est pas un dérivé de l’acupuncture, mais plutôt une réflexologie faisant appel à la stimulation du système nerveux central sans utiliser les méridiens d’acupuncture. Depuis les premiers travaux du Dr Nogier, la technique s’est précisée et s’est raffinée. Le Dr. Frank Bahr en collaboration avec la Dr. Beate Strittmatter, directrice de l’éducation au German Academy of Auricular medicine à Munich, ont davantage développé cette médecine en une méthode précise afin d’identifier et de traiter les blocages qui empêche la guérison qui aujourd’hui. Le Dr. Christoph Scholtes de Bienne/Suisse a introduit dans les années 2000 une branche thérapeutique pour les problèmes psychologiques, l’acupuncture du champ d’émotion.

Paul Nogier

Frank Bahr

Christoph Scholtes

Qu’est-ce que l’Auriculothérapie

L’auriculothérapie repose sur l’existence de points réflexes sur le pavillon de l’oreille. Ces points réflexes sont constitués d’un amalgame de terminaisons nerveuses.

 

Chacun des points réflexes auriculaires correspond à une zone précise du système nerveux central. L’auriculothérapie constitue une technique à la fois diagnostique et thérapeutique. Il existe au niveau du pavillon auriculaire une projection des différentes parties du corps et des organes ; cette somatotopie est maintenant bien connue. L’oreille est donc, à la fois un tableau de bord sur lequel on peut observer et détecter les différents points déréglés et une zone de commande permettant le traitement des points afin d’obtenir une action thérapeutique.

La détection des points auriculaires peut se faire de différentes façons avec l’aide de stimulations mécaniques, magnétiques, électromagnétiques ou fréquentielles appliquées au niveau d’un point pathologique. Ces stimulations entraînent une modification du battement du pouls radial facilement perçue par un observateur averti. Cette technique d’investigation diagnostique est à la base de l’auriculo médecine.

 

Afin de détecter la présence d’un point réflexe, l’auriculothérapeute possède deux moyens cliniques. La palpation à l’aide d’un stylet et la détection du Réflexe Artériel Cardiaque (RAC, ou VAS « vascular autonomic signal » en anglais). Pour la palpation, la détection du point réflexe repose sur le fait qu’en cas de pathologie, le point réflexe correspondant devient sensible à la pression. Lors de l’examen, l’auriculothérapeute procède à l’exploration palpatoire du pavillon de l’oreille à l’aide de palpeur à pression, en recherchant les points douloureux ou sensibles. Pour le RAC, il s’agit d’un réflexe artériel qui se palpe sur l’artère radiale au poignet. Lors de la stimulation d’un point pathologique, il se produit une modification du pouls radial perceptible au poignet. Ces deux outils permettent à l’auriculothérapeute de détecter certaines pathologies, aigües ou chroniques, qui affectent le patient.

 

Malgré qu’il soit question d’acupuncture auriculaire, notez que les traitements ne se font souvent avec des aiguilles mais bien avec un laser sans douleur. Celui-ci émet des fréquences qui corrigent les débalancements.

Champs parasites – foyers perturbateurs

Pourquoi les troubles ne guérissent-t-ils souvent pas complètement et peuvent-t-ils se transformer en maladies chroniques? Et pourquoi un traitement pourtant effectué de manière appropriée n’apporte-t-il aucun soulagement ou seulement un soulagement insuffisant? La raison la plus fréquente est ce qu’on appelle les champs parasites. Des cicatrices, des foyers d’infections chroniques, la présence de matériaux inadéquats ou toxiques peuvent en être la cause. Les champs parasites conduisent au blocage des forces d’auto-guérison.

 

Il peut en résulter un affaiblissement du corps et éventuellement une maladie chronique.

 

Lorsque les champs parasites ont été traités, le corps peut alors à nouveau répondre aux stimulations thérapeutiques. La voie vers la guérison est ouverte.

 

Outre le traitement des champs parasites, la médecine auriculaire nous offre de nombreuses autres possibilités pour traiter les états de faiblesse énergétique et les maladies.

Concept holistique et prophylaxie

Pratiquées dans les règles de l’art, la médecine auriculaire ne tiennent pas seulement compte des symptômes, mais traitent la personne dans sa globalité. On obtient ainsi une guérison globale et une augmentation de l’énergie vitale. Plus le niveau d’énergie vitale d’une personne est élevé, plus elle a de chances de rester en bonne santé. C’est pourquoi la médecine auriculaire a également un effet prophylactique.

 

Bien que classée parmi les médecines douces, la médecine auriculaire repose sur la même rigueur scientifique que la médecine conventionnelle. Cette thérapie réflexe jouit d’une remarquable efficacité et elle apporte lors de la reprogrammation posturale, une rapidité de soulagement de la douleur tant souhaitée par les patients qui souffrent.

Avec l’obtention de sa certification en médecine auriculaire SACAM, le docteur Milos Tomic améliore grandement son arsenal thérapeutique et devient encore plus efficace dans le traitement des dépendances, de la dépression, du stress/choc post-traumatique et de la douleur chronique. Dans le cadre de sa pratique, cette spécialisation lui permet d’envisager l’avenir avec beaucoup d’optimisme car le traitement en auriculothérapie est rapide, efficace, sécuritaire et économique.

Indications

  • Allergies
  • Appareil locomoteur
  • Douleurs
  • Métabolisme
  • Maladies cardio-vasculaires
  • Maladies des voies respiratoires
  • Maladies gastro-intestinales
  • Troubles nerveux, affections d’origine nerveuse


AURICULOMÉDECINE

Le Dr Milos Tomic bénéficie d’une formation dans le domaine de l’auriculomédecine / acupuncture de l’oreille, une approche moderne d’acupuncture pratiquée en Europe selon les lignes directrices de la SACAM (Société médicale suisse pour Acupuncture – Médecine chinoise – Auriculomédecine). Cette technique diagnostique et thérapeutique de haute précision permet de traiter des pathologies complexes telles que les douleurs chroniques de la tête et de la mâchoire, les troubles masticatoires et les allergies. L’application de l’auriculomédecine est sans effets négatifs pour le patient et peut parfaitement être utilisée sans douleurs chez les enfants grâce aux lasers doux.